Debout, chez moi, face à la forêt
Je suis comme un arbre planté
Les pieds enraciné, confiné
La tête dans le vent.

© Philippe Glorieux

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code